Vidéos A la une
Deux professeurs du Centre Hospitalier de Montpellier ont tenu une conférence de presse ce lundi, à la suite de la publication de leur étude. Elle montre que les femmes exposées aux polluants pendant leur grossesse ont un risque nettement accru d'avoir des garçons atteints de malformations génitales.
Publicité