Vidéos A la une
Le virus zika continue de se répandre en Amérique latine et centrale, notamment au Salvador où les autorités recommandent aux femmes enceintes de reporter de deux ans leurs projets de grossesse, le virus, transmis par des moustiques, étant responsable de nombreux cas de microcéphalie chez les nouveau-nés. Préoccupé par le phénomène, qui touche aussi les Caraïbes, Washington appelle les femmes enceintes à éviter une vingtaine de pays. 'Nous sommes relativement inquiets des complications potentielles pour le foetus en cas d'infection au virus Zika, donc nous recommandons aux femmes enceintes de repousser, si possible, leurs voyages dans les zones à risques', explique le Docteur Beth Bell des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) Learn what countries are on the CDC travel alert for the Zika virus: https://t.co/xnwruRrUCE pic.twitter.com/KHzQuwTmty- USA.gov (@USAgov) 22 Janvier 2016 C'est au Brésil que le zika fait le plus de ravages. Les autorités ont enregistré en l'espace d'un an quelque 4.000 cas de malformations du crâne chez les nouveau-nés et une cinquantaine de décès. Pour endiguer la propagation du virus, les hôpitaux ont commencé à utiliser un test capable de dépister en quelques minutes le zika, ainsi que la dengue et le chikungunya, tous transmis par le même insecte, ''le moustique tigre''. Fièvre, maux de tête, courbatures, éruptions cutanées sont les principaux symptômes du virus. Ils se manifestent dans les trois à douze jours. Pour en savoir plus sur le zika Liste des pays déconseillés aux femmes enceintes par les autorités sanitaires américaines : Le Guyana La Martinique Porto Rico Le Brésil La Colombie Le Salvador Le Guatemala Haïti Le Honduras Le Mexique Le Panama Le Paraguay Le Suriname Le Venezuela La Barbade La Bolivie L'Equateur La Guadeloupe Saint-Martin La Guyane Le Cap-Vert Les Samoa
Publicité