Société
A l’aide d’un intermédiaire, un ancien otage de l’hypermarché visé par Amedy Coulibaly a monnayé son témoignage à plusieurs maisons d’éditions dans le but de fuir avec l’argent en Israël.
Publicité