Vidéos A la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce vendredi sur la commémoration de la révolte du Maïdan en Ukraine. Le 21 novembre 2013, des manifestants ont commencé à protester dans les rues de Kiev contre le gouvernement du président Ianoukovitch et son refus de ratifier l'accord d'association avec l'Union Européenne. Un an plus tard, le pays se trouve dans une crise encore plus grave et à l'issue incertaine.
Vidéos A la une
KIEV - 21 nov 2014 - Moment de recueillement et de tensions ce vendredi matin sur la place Maïdan à Kiev. Le président ukrainien Petro Porochenko a été accueilli par quelques huées alors qu'il déposait une gerbe en mémoire des victimes du Maïdan. C'était il y a un an jour pour jour. L'ancien Président Viktor Ioutchenko décide de geler les accords d'association avec l'Union Européenne et se tourne vers la Russie. Une opposition pro-européenne se forme alors, symbolisée au début par quelques étudiants qui se massent sur la place Maïdan à Kiev. C'est le début de la contestation Euromaidan. La répression tournera au drame en février autour de cette place faisant une centaine de morts. A l'Ouest du pays, des prières pour la paix ont été organisés comme ici à Kiev. Ces cérémonies ont lieu dans un contexte houleux. Le pays souffre d'une crise économique généralisée et le conflit avec la Russie est loin d'être résolu. Depuis le début des affrontements, près de 4.000 personnes ont perdu la vie.
Vidéos A la une
KIEV - 9 août 2014 - Des employés municipaux, des volontaires et de simples habitants de la capitale ukrainienne ont démonté samedi les barricades et les tentes qui occupaient toujours la place du Maïdan à Kiev. Près de six mois après la chute du président Viktor Ianoukovitch, la population a repris le contrôle de la place, où ne restaient que les militants les plus radicaux. Les occupants ne se sont pas laissés faire et de nombreuses bagarres ont éclaté. Des pneus ont également été incendiés, dégageant une épaisse fumée. La police a fait état de trois blessés et l'atmosphère restait tendue dans l'après-midi. Présent samedi, Vitali Klitschko, le maire de la ville, a expliqué aux contestataires qu'il était temps de partir. Une première tentative de nettoyer la place avait échoué jeudi, car des heurts entre forces de l'ordre et manifestants, avaient éclaté.
Vidéos A la une
2-0 pour l'équipe de football d'Ukraine ce mercredi contre les Etats-Unis. En raison des tensions actuelles, le match amical s'est déroulé à...
Vidéos A la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce dimanche sur les priorités du nouveau pouvoir qui se met en place en Ukraine.
Vidéos A la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce samedi sur le retour de Ioulia Timochenko et sur la destitution de Ianoukovitch. Le président de l'Ukraine n'a pas encore jeté l'éponge.
International
A Kiev (Ukraine), les affrontements, entre les autorités et les militants, font actuellement rage sur la place de l'Indépendance. Avant les violences de ces dernières semaines, cette place était calme et colorée. Un photo-montage, qui fait actuellement le tour d'Internet, montre ce lieu avant et pendant le conflit.
Publicité