Vidéos Argent/Bourse
La politique monétaire menée par la BCE, conjuguant taux d'intérêt négatifs, achats de titres sur les marchés financiers et prêts très avantageux aux banques, est la cible de plusieurs critiques. En Allemagne, certains responsables politiques lui reprochent de pénaliser les retraités modestes et de favoriser les partis d'extrême droite. Alors, la politique accommodante de la Banque centrale européenne va-t-elle trop loin dans sa volonté de soutenir l'économie ? Pour François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, qui est aussi membre du conseil des gouverneurs de l'institution de Francfort, la politique non conventionnelle menée actuellement par la BCE "est indispensable". - 18h l'heure H, du mercredi 18 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Vidéos A la une
L'Inde vit peut-être son mai 68. À l'origine de la révolte, un leader étudiant d'une faculté de Delhi. Il aurait prononcé un slogan antipatriote et critiqué le nationalisme du gouvernement Modi. Or pour ses soutiens étudiants, la liberté d'expression ne doit pas être bafouée. En réaction, des contre-manifestations entrent dans le jeu pour soutenir le pouvoir.
Vidéos A la une
La journée du 1er mai promettait d'être tendue, elle a tourné à l'émeute entre des groupes de manifestants et 40 000 policiers déployés sur ordre du gouvernement Erdogan pour empêcher tout...
Vidéos A la une
Plus jamais le drame du Rana Plaza. C'est avec ce slogan que des milliers de manifestants défilent ce 1er mai dans les rues de Dacca. Ce sont en majorité des femmes, dont la situation est très...
Vidéos A la une
A Slaviansk, bastion des insurgés dans l'Est de l'Ukraine, ce 1er mai a été l'occasion de célébrations. L'occasion aussi pour les prorusses de réaffirmer leur opposition au gouvernement...
Vidéos A la une
Ce matin, environ 15 000 manifestants s'étaient réunis sur la place Syntagma à Athènes, à l'appel du Front des travailleurs, proche du Parti communiste. Ils ont manifesté dans le calme pour...
Vidéos A la une
La matinée a commencé dans le calme avec l'hommage de plusieurs syndicats aux victimes de la Fête du travail de 1977, sur l'emblématique place Taksim. Ces syndicalistes étaient les seuls...
Publicité