Politique
Lors de la passation de pouvoir, en mai 2012, le président actuel n'avait pas raccompagné son prédécesseur à sa voiture. Une attitude que n'a toujours pas digérée Nicolas Sarkozy.
Publicité