La 25ème édition du "World Ugliest Dog Contest" ("Concours mondial du chien le plus moche") a rendu son verdict vendredi 21 juin à Petaluma, dans le nord de la Californie. Le grand gagnant, un croisement d'un Beagle, d'un Basset et d'un Boxer, habite en Californie et répond au nom de Walle. Du haut de ses quatre ans, il a déccroché le premier titre, celui de chien le plus moche du monde.

Comme chaque année à ce concours, des dizaines de chiens étaient en compétition. Pourtant inscrit à la dernière minute, Walle a su convaincre le jury avec son physique atypique.

"C'est comme si ce chien était le produit d'un montage photoshop avec des parties du corps issues de différents chiens et peut-être même d'autres animaux", a déclaré Brian Sobel, l'un des membres du jury à l'Associated Press.

Sa drôle de démarche a également joué en sa faveur, lui permettant de triompher d'une cohorte impressionnante de chiens chinois à crête.

Un concours discutéA chacune de ses éditions, cette élection fait beaucoup parler d'elle. Mais il y a deux tendances : ceux à qui ça plaît et ceux que ça dérange.

Elle avait en fait été créée pour prendre le contrepied des nombreux concours de beauté canine organisés aux quatre coins du monde. L'idée étant de récompenser aussi ceux qui ne sont pas gâtés par la nature.

Publicité
Quoiqu'il en soit, la maîtresse de Walle a remporté un trophée d'une valeur de 1 500 dollars , soit 1 140 euros environ. Elle devrait également apparaître avec son toutou adoré dans le "Today Show" de NBC et le "Jimmy Kimmel Live" d'ABC, deux émission de télévision très populaires aux Etats-Unis.

Walle sera donc, pendant un temps, une véritable star !

 

 

© AFP

Publicité