Nous sommes en juillet, mais l'actualité chargée de ces derniers mois a suffit aux internautes pour déclarer qu'ils en ont déjà assez de 2016. La preuve en tweets. 

Publicité