Rédigée au début du 15ème siècle, "La Prairie parfumée" est un manuel d’initiation aux relations sensuelles complet et très cru, écrit par de Mouhammad al-Nafzâwî afin d’éduquer son vizir…

Si on fait exception du kâma sûtra, une compilation d'ouvrages écrit entre le VIIIe siècle et le Ier siècle av. J.-C, "La Prairie parfumée ou s’ébattent les plaisirs" est certainement le traité d'érotologie le plus ancien de l’histoire de la littérature. 

 

"Apprends, ô vizir…" Ce précis, rédigé vers 1420 par de Mouhammad al-Nafzâwî, un poète arabe né en Tunisie, fournit des conseils de séduction ainsi que les meilleurs techniques permettant de parvenir à l'orgasme afin de parvenir à une savoureuse "récréation" de l’âme. Tout ce qui concerne l'acte sexuel est répertorié. A commencer par une loi universelle : "(…) Chaque fois que la durée s’allonge, l’acte devient meilleur, profitant toujours d’une prolongation étirée", affirme Mouhammad al-Nafzâwî.

 

"Tu multiplieras ces procédés plaisants jusqu’à ce la femme devienne malléable entre tes mains"Selon lui, le plus grand des instruments virils a pour longueur douze pouces, ce qui équivaut à trois fois la main fermée et le plus petit, six pouces (une fois et demie la main fermée). "Celui dont l’instrument a pour longueur moins de six pouces, les femmes n’ont aucun bien à attendre de lui dans le domaine de la conjonction" prévient le professeur. Coté "conjonction", le livre décrit les différents "huis" dont sont pourvues les femmes ainsi que la meilleure façon de les satisfaire.

 

Avant de "conjoindre" – ô vizir… - le professeur conseille notamment de badiner le plus longtemps possible en multipliant les baisers, les morsures, la succion, l’humectage, l’embrassement, la pression… "Tu multiplieras ces procédés plaisants jusqu’à ce la femme devienne malléable entre tes mains" et, quand tu la verras dans cet état, "tu planteras ton instrument en elle avec force jusqu’à ce que sa touffe et la tienne se rencontrent", préconise-t-il.

 

Publicité
Concernant les précautions à prendre avant l’étreinte, Mouhammad al-Nafzâwî conseille de se nourrir avec modération. A défaut, explique-t-il, la "conjonction" est susceptible de provoquer une hémiplégie, une colite, une crise de goutte et, dans les cas les moins graves, une rétention d’urine et un affaiblissement de la vue. A bon entendeur…

Publiez votre commentaire

5 commentaires

"Si on fait exception du kâma

Portrait de Paganel

"Si on fait exception du kâma sûtra (...) certainement le traité d'érotologie le plus ancien de l’histoire de la littérature"

Et l'"Art d'aimer", d'Ovide, c'est un ouvrage qui traite des équations aux dérivées partielles, selon vous ???

Votez pour ce commentaire: 

Si mes souvenirs sont bon, le

Portrait de Theobald

Si mes souvenirs sont bon, le Kâmasutra est en fait un important ouvrage de... 4 ou 5 volumes, dont l'érotologie n'est qu'une petite partie.

C'est un traité qui couvre tous les aspects de la vie quotidienne, depuis (pêle-mêle) la maniére d'éduquer les enfant, de tenir une maison, ou encore de cuisiner.

Les Hindous ne voient pas comme nous, esprit occidentaux, de "séparation" entre le temporel et le spirituel. Le savoir faire amoureux participant, comme les autres propositions décrites dans le traité, à l'élévation de l'âme et l'amélioration du kharma. Hé oui, chez eux le "petit crac-crac" peut conduire à l'illumination  .

Votez pour ce commentaire: 

Je trouve qu'au contraire,

Portrait de belladonna10

Je trouve qu'au contraire, ces écrits (du moins les extraits que l'on nous propose ici) sont incroyablement en avance sur leurs temps, en parlant notamment de plaisirs partagés, de préliminaires etc, des notions qui, il y a ne serait-ce que quelques décénnies, étaient très peu connues de nos aïeux...

Votez pour ce commentaire: 

"des notions qui, il y a ne

Portrait de Paganel

"des notions qui, il y a ne serait-ce que quelques décénnies, étaient très peu connues de nos aïeux"

Il serait peut-être temps de fréquenter les bibliothèques. Les ouvrages d'enseignement érotique n'ont jamais manqué dans l'histoire, qu'il s'agisse du Kamasutra, de "L'Art d'aimer" cité plus haut (avec sa recommandation "le but, atteignez-le en même temps" qui n'avait pas besoin de l'électricité pour être connus. Et même si l'art d'aimer est passé à la trappe pendant la révolution industrielle et uniquement pour les classes laborieuses (productivité oblige), un ouvrage comme le Vandevelde, pour ne citer que lui, best-seller redéniaisait les foules dès 1926, ce qui fait tout de même un bail !

Bref, il faut prendre ses infor ailleurs que dans "Cosmo" ;-)

Et n'oublions pas que la France était avant tout rurale et pendant que les messieurs étaient aux champs, ces dames se retrouvaient toutes au lavoir ét échangeaient très librement sur leurs époux des confidences sur leurs performances et leurs techniques qui en auraient fait rougir plus d'un :-D

https://www.google.fr/search?q=%22le+mariage+parfait%22&ie=utf-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&channel=fflb&gfe_rd=ctrl&ei=nrjcUpyiJcXf8gPq3YCoCw&gws_rd=cr#channel=fflb&newwindow=1&q=le+mariage+parfait+van+de+velde&revid=471120287&rls=org.mozilla:fr:official&safe=off

Votez pour ce commentaire: 

Publicité