Le mégalodon était si méchant qu’il a finit par dévorer ses enfants, ce qui fit disparaître l’espèce… Découvrez-le plus en détails avec Planet.fr.

Imaginez un requin de 50 tonnes et de 17 mètres de long fonçant vers vous avec une gueule ouverte sur des dents de 20 centimètres de long... A cette époque les pélicans mesuraient 2 mères de haut, les rhinocéros pesaient 20 tonnes et les ancêtres des porcs, les suidés, pouvaient atteindre la dimension d’une vache pourvue d’une mâchoire équipée de dents tranchantes…

 

Et puis dans la mer, il y avait le Mégalodon. Bienvenue dans les eaux de l’ère Oligocène, voici environ 25 millions d’années : la taille de ce requin géant avoisinait 17 mètres de long et sa mâchoire géante, garnie de 182 dents, de la largeur d’une main pour les plus fortes, lui permettait de tuer tout ce qui se déplace dans l’eau. Les spécialistes estiment que la pression au cm² exercée par ses dents atteignait 20 tonnes contre 5 tonnes pour le T. Rex de Jurassic Parc.

1 000 kg de nourriture par jourLe Mégalodon était un grand carnassier et un petit sournois : il attaquait sa proie dans le dos après avoir nagé derrière elle avant de lui croquer les nageoires pour qu’elle reste sur place. Son ordinaire était constitué de baleines qui, à l’époque, affichaient fréquemment 9 tonnes sur la balance. En guise d’amuse gueule, il croquait des pinnipèdes, l’ancêtre des phoques, un zakouski d’une tonne.

Publicité
Durant ses 40 ans d’existence, le Mégalodon devait avaler près de 1 000 kg de nourriture par jour, environ un cinquantième de sa masse toutes les 24 heures. Lorsque les eaux de la mer refroidirent en rendant la nourriture moins abondante, le requin s’est attaqué à ses petits. Ce phénomène aurait accéléré la disparition de l’espèce, il y a environ 2 millions d’années.

Publiez votre commentaire

6 commentaires

Je ne pense pas qu'on puisse

Portrait de Raspoutine66

 Raspoutine66

Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'un prédateur tel carcharodon megalodon est méchant. Etre méchant implique de désirer infliger de la souffrance ; un prédateur attaque sa proie pour manger, il n'a aucun désir de la faire souffrir, son instinct le pousse tout simplement à se nourrir.

On ne peut pas en dire autant d'un être qui pollue volontairement sa planète, malgré les alertes des spécialistes, pour la donner en héritage à ses descendants qui vont en 'crever' à plus ou moins long terme. On peut qualifier un tel être de méchant car il sait ce qu'il fait, en toute connaissance de cause, mais il le fait quand même. Son instinct ne le pousse pas à détruire sa planète ; il le fait par avidité, pour l'argent...

En d'autres termes, l'homme est beaucoup plus méchant que charcharodon megalodon...

Votez pour ce commentaire: 

Bien dit. Par contre c'est

Portrait de Ted00

Bien dit. Par contre c'est Carcharocles megalodon désormais, Carcharodon c'est terminé. Le megalodon n'était pas un membre de la lignée Carcharodon.

Votez pour ce commentaire: 

vous avez raison: par avidité

Portrait de vialla

vous avez raison: par avidité ( comme les fabricants d'insecticides) ou par idéologie ( comme les poseurs de bombes) les hommes détruisent tout sur leur passage...

quel dommage que l'homme soit intelligent: s'il se contentait de se nourrir sans envier son voisin, la terre serait encore un paradis...

Votez pour ce commentaire: 

cela me fait penser à d

Portrait de bob69

cela me fait penser à d'autres prédateurs qui peuplent la terre aujourd' hui ; tellement méchants qu' il vont disparaître eux aussi  

Votez pour ce commentaire: 

Avec la frénésie fiscale du

Portrait de allaine

Avec la frénésie fiscale du socialisme, c'est pareil !

Votez pour ce commentaire: 

Mégalodons et mégalos de la

Portrait de Altessesérénissime

Mégalodons et mégalos de la finance ont des comportements similaires. Dans quelques décennies, ces derniers auront disparu et l'humanité consommatrice de même. Les baleines seront plus tranquilles. 

Votez pour ce commentaire: 

Publicité