Contrairement à ce que l’on pourrait penser ce n’est pas en Egypte mais au Chili que l’on a découvert la mamy des momies dont le ventre est fourré de peaux d’oiseaux... 

Pour ses 7000 ans, selon la datation au carbone 14, la momie de cet enfant Chinchorro découverte vers 1920 se trouve dans un état de conservation remarquable. Elle est de 2000 ans plus vieille que la plus ancienne des momies égyptiennes, datée d’environ - 5000 ans. 

 

Sa couleur noire résulte du mélange de magnésium et de boue avec laquelle le corps était enduit. Cette momie fait partie d’un ensemble trouvé dans la région d'Arica, à l'extrême nord du Chili, le long de la côte Pacifique. Elle nous est parvenue grâce à l’étonnante technique de conservation des Chinchorros, une population primitive qui vivait de chasse et de pêche. Les corps étaient démembrés, les organes retirés, les os extirpés et la peau mise à sécher.

Publicité

Un masque et une chevelure noire et rougePuis, les pièces du puzzle étaient remontées, les os étant parfois renforcés avec des joncs et les entrailles remplacées par des peaux d’oiseaux. Au final, les momies recevaient des masques et une chevelure noire et rouge.

Il semble que les processus de conservation aient d’abord été expérimentés sur les enfants - les archéologues ont trouvé des fœtus momifiés – avant de s’étendre aux adultes. Contrairement aux Egyptiens qui réservaient ce traitement aux Pharaons et aux notables, les rituels de conservation étaient moins sélectifs au Chili, indiquent les archéologues. Selon les analyses pratiquées sur les momies, les corps contenaient une proportion élevée d’arsenic, un poison que l’on trouve naturellement à dose élevée dans les eaux voisines des Camarones.