Les films distribués au cinéma du coin dans lesquels les acteurs copulent réellement sous l’œil des caméras, ça existe. Ce petit florilège pour preuve…

Connaissez vous le point commun entre Lars von Trier, Bruno Dumont, Marco Bellochio et quelques autres ? Tous ont réalisé des films dans lesquels les acteurs réalisent des variations autour du thème de la bête à deux dos, sans trucage, même si les niveaux d’intimité divergent selon les réalisateurs.

 

Au chapitre européen, on peut notamment citer l’actrice Maruschka Detmers qui a provoqué un vif émoi en 1986 en pratiquant une fellation (non aboutie) dans le film Le Diable au corps de Marco Bellochio. C’est cette scène qui a assuré la promotion de cette énième adaptation du roman de Radiguet qui ne marqua pas l’histoire du 7ème art.

 

Dans le bestiaire du zizi panpan, on peut aussi citer La Vie de Jésus de Bruno Dumont, caméra d’or au festival du festival de cannes 1997. Ce film raconte la vie d’un chômeur dans la région Nord-Pas-de Calais. Il contient une scène de copulation entre David Douche, l’un des acteurs fétiche du cinéaste et Marjorie Cottereel, filmée avec une précision entomologique.

 

Sulfureux jusqu’au bout des orteils, Lars Von trier, qui a commencé sa carrière en produisant des films porno n’a pas attendu Nymphomaniac pour entrelarder ses longs métrages de scènes olé olé. Dans sa filmographie, on peut notamment citer Les idiots, l’un de ses premiers films. Il comprend une scène de partouze assez festive. Antichristi (2009) contient également des images pornographiques.

 

Publicité
Impossible de terminer ce tour de piste, sans évoquer The Brown Bunny. Dans ce film on voit Chloë Sevigny pratiquer une fellation sur Vincent Gallo jusqu’au dénouement. Face au tollé que provoqua cette projection, Claire Denis, la réalisatrice a affirmé qu’il s’agissait d’une scène feinte. Le doute plane encore. Pas d’ambiguïté, en revanche, pour Les Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui, une comédie de 2012 distribuée en salle et qui contient plusieurs scènes réputées X.