Nos larmes, ces oeuvres d'art. Le photographe Maurice Mikkers a observé nos larmes sous l'objectif de son appareil photos et découvert que chacune d'entre elles est unique, mais que toutes sont magnifiques d'un point de vue artistique.

Vos larmes passées au microscope

Si on ne pleure pas toujours pour les mêmes raisons, nos larmes, elles, nous semblent toutes identiques. Erreur. Chacune d'entre elles est unique. C'est ce qu'a voulu montrer le photographe Maurice Mikkers dans sa série "L'Imaginarium des Larmes". Il a en effet passé les larmes de ses amis au microscope et pu observer le résultat. Qu'il s'agisse de larmes de joie ou de tristesse, de larmes causées par le découpage d'un oignon ou la dégustation d'un piment, chacune d'entre elles possède une structure unique. Maurice Mikkers les a photographiées après avoir attendu que le sel qu'elles contiennent ait cristallisé. Voici le résultat.