La photographe américaine Gail Albert Halaban a photographié les Parisiens dans leur intimité, à travers les fenêtres de leurs appartements. Une série de photos qui capture le quotidien des Parisiens, sans toutefois jamais tomber dans le voyeurisme.

Dans l'intimité des Parisiens

Après les New-Yorkais, Gail Albert Halaban a immortalisé les Parisiens dans l'intimité de leur chez-eux. Dans une série de photos intitulée Vis-à-vis, la photographe américaine a capturé le quotidien des Parisiens à travers les fenêtres de leurs appartements. Après un premier livre en 2012, Out My Window, dans lequel elle dévoilait l'intimité des habitants de Big Apple, l'artiste s'intéresse à la vie des Parisiens. Sans jamais tomber dans le voyeurisme, la photographe capture des instants volés (ou presque, Gail Albert Halaban leur a bien sûr demandé l'autorisation). Aperçu.