Retirer une tache de vin d'une nappe, masquer une éraflure de bois, faire tenir un bouquet de fleurs... Dans "500 trucs et astuces de grand-mère", Lydia Mammar liste toute une série de trucs et astuces qui ont l'air de rien mais qui peuvent changer votre quotidien. Découvrez notre sélection ! 

©Lydia Mammar / "500 trucs et astuces de grand-mère"

Clouer dans du bois sans qu'il se fende

En enfonçant un clou dans du bois, celui-ci peut se fendre : pour éviter cela, il faut émousser légèrement la pointe du clou, en donnant un petit coup de marteau dessus. La pointe moins acérée du clou ne causera ainsi pas de dégâts au bois dans lequel elle sera plantée.

Couper un carreau de faïence avec un simple stylo à bille

Si le besoin impérieux se fait sentir de couper un carreau de faïence et en l’absence d’ustensile idoine, un simple stylo-bille peut être un allié précieux. Comment procéder ? Tout d’abord, tracer une ligne de coupe avec un feutre sur le carreau. Puis repasser sur cette ligne en appuyant fortement avec la pointe du stylo-bille, jusqu’à entendre un léger crissement. Placer alors le carreau sur un bord de table, de façon à ce que le morceau à couper soit au-dessus du vide, et appuyer dessus d’un coup sec. Le carreau sera tranché net et sans bavure.

Empêcher la buée de se former sur le pare-brise de la voiture

Il y a plus simple et moins dangereux que de retenir sa respiration pour empêcher la formation de buée sur le pare-brise de la voiture : il suffit de le frotter avec du savon sec ou de passer un chiffon imbibé d’alcool à 90°.

Eviter la corvée du nettoyage du rouleau de peinture

Entre deux couches de peinture sur les murs ou le plafond, comment éviter la corvée du nettoyage de rouleau? En enveloppant très soigneusement le rouleau dans une feuille de papieraluminium, de façon à y emprisonner le moins d’air possible, ou dans un sac plastique en le serrant fortement sur le rouleau, il ne séchera pas et sera ainsi réutilisable pour passer la couche de peinture suivante.

Nettoyer un pinceau sale et sec

Publicité
Un pinceau tout sec et bien sale, négligemment oublié dans un coin, n’est pas forcément bon à jeter ! Pour le récupérer, le faire tremper dans du savon noir liquide, ce qui lui donnera une seconde jeunesse. Une autre méthode consiste à le faire tremper dans du vinaigre blanc préalablement chauffé : ça marche aussi. Dans les deux cas, le pinceau sera comme neuf.