Après une polémique sur les uniformes trop aguicheurs de ses hôtesses, Richard Branson a pris une décision qui en a étonné plus d'un.

Les hôtesses des trains de la société Virgin ont montré leur désaccord quant à l'uniforme qui leur avait été confié, jugeant celui-ci trop sexy, transparent et décolleté car il laissait entrevoir leur soutien-gorge. Elles ont décidé de se plaindre à leur patron, Richard Branson, et de continuer à porter leurs anciennes tenues beaucoup plus à leur goût. 

Manuel Cortes, dirigeant du syndicat ferroviaire TSSA a déclaré au Telegraph le 7 mai dernier : "Nos hôtesses sont mécontentes car elles ont l'impression que Sir Richard ne suit pas les règles en leur imposant un uniforme trop étriqué et décolleté".

Il offre un bon d'achat pour acheter de nouveaux soutiens-gorges

Richard Branson a choisi de répondre à ces critiques de la façon qui le caractérise le mieux : la provocation. Sa réaction des plus ironiques a été d'offrir une petite compensation à ses employées. Il a décidé de leur offrir à chacune un bon de 24 euros. D'une grande générosité, ce bon d'achat est destiné à offrir un nouveau soutien-gorge à ses hôtesses. Ainsi, elle pourront se munir de sous-vêtement plus discrets et adaptés à leurs uniformes.

Publicité
Le directeur de Virgin train, Andry Cross, a commenté la réaction de son patron : " Il est important que nos employées se sentent à l'aise". Il n'est pas sûre que ce soit le resultait qu'avaient escompté les hôtesses du groupe Virgin.