Une récente étude dresse le portrait-robot de l'acheteur de jouets coquins en France, et elle recèle bien des surprises... A commencer par l'acheteur le plus assidu, qui n'est pas la femme, comme on le croit souvent. Découvrez ce portrait-robot avec Planet.fr.

Le Huffington Post  s'est procuré les résultats d'une enquête menée âr PriceMinister-Rakuten au sujet des acheteurs de sextoys. Les données ont été obtenues après l'étude de 100 000 transactions réalisées au cours de l'année 2013 par les 20 millions de membres du site de vente en ligne PriceMinister

 

Première surprise : selon cette enquête, l'acheteur de sextoy est un homme. Ce sont eux qui ont acheté 70% des sextoys vendus sur le site. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne vit pas à Paris où les moeurs peuvent sembler parfois plus libérées, mais à Montpellier ou Toulouse où l'on compte respectivement 0,52 et 0,51 sextoy par habitant.

 

Publicité
L'acheteur de sextoy est plutôt jeune, il a entre 26 et 35 ans, quelque soit le sexe de l'acheteur. Mais chez les hommes, c'est dans la tranche d'âge des plus de 46 ans que l'on retrouve le plus grand nombre d'acheteurs de sextoys. Et les achats ne cessent d'augmenter puisque la vente de sextoys a bondi de 58% entre 2010 et 2013 sur le site.

En vidéo sur le même thème : Les sextoys sont-ils utiles pour la santé ? 

Publicité