En 1969, John Brunner publiait un roman de science-fiction intitulé Stand on Zanzibar, dont l'action se déroulait en 2010. Et 44 ans plus tard, la réalité a rejoint la science-fiction de manière plutôt étonnante... Tous les détails avec Planet.fr.

Les humains ont toujours voulu imaginer à quoi ressemblerait le futur... Mais John Brunner, en 1969, ne pouvait pas se douter à quel point son roman de science-fiction Stand on Zanzibar, se déroulant en 2010, serait proche de la réalité que l'on connait aujourd'hui !

Si au départ, tout n'est que fiction, le site littéraire The Millions a établi la liste des principaux faits qui se révèlent exacts aujourd'hui.

Ainsi, dans le roman, le monde de Zanzibar a à sa tête un dirigeant populaire que l'on nomme Président Obomi... Obomi - Obama, comment ne pas voir une forte similitude dans ces deux noms ?

La naissance de l'Union européenne et la montée en puissance du terrorismeLe roman prédisait également que les Européens auraient formé un alliance entre nations pour une meilleure économie et pour peser davantage dans le milieu des affaires : on évoque clairement ici quelque chose qui ressemble à l'Union européenne, précisant même que les Anglais préfèrent rester un peu en marge pour s'allier aux Etats-Unis.

Dans Stand on Zanzibar, la plus grande crainte du monde au niveau de la violence provient des terroristes, qui veulent s'attaquer aux gratte-ciels. Qui ici ne peut pas voir de référence aux attentats du 11 septembre 2011 à New York...


Le Viagra, la démocratisation de l'homosexualité, l'imprimante laser...John Brunner prédisait aussi que les Etats-Unis n'auraient plus pour adversaire l'Union soviétique, mais la Chine, avec qui ils se livrent désormais une bataille économique et technologique.

Publicité
Le romancier prévoyait également une démocratisation de l'homosexualité, le retard de l'Afrique sur les autres continents, l'arrivée du Viagra, le déclin du mariage, les chaînes par satellite et le replay, la présence d'écran individuel dans les sièges d'avion, l'impression par imprimante laser, ou encore la marginalisation de la cigarette et le débat sur la dépénalisation de la marijuana...