Destituée de sa couronne de Miss Bretagne 2015, Eugénie Journée a su rebondir rapidement après cet épisode. Retour sur le parcours de cette jeune femme qui a pris sa revanche sur les concours de beauté. Images.

Eugénie Journée : de la destitution de Miss Bretagne 2015 au sacre de Miss Nationale 2016

 

   

Ce samedi 1er octobre, Léa Bizeul a confié son écharpe de Miss Bretagne à Maurane Bouazza, nouvelle représentante de la région au concours Miss France 2017. Mais savez-vous que Léa Bizeul n'était qu'à l'origine la première dauphine de Miss Bretagne 2015 ? En effet, l'année dernière, l'élection de Miss Bretagne était en pleine tourmente. La raison ? Sa Miss, Eugénie Journée, avait été sévèrement destituée par le comité Miss France après avoir découvert ses photos de nu artistique sur les réseaux sociaux.

  

Une destitution qui avait provoqué un déferlement médiatique et un choc à la jeune femme car, selon son témoignage dans Le Plus de L'Obs, les organisateurs étaient à priori au courant de ces clichés. Après cette terrible déception, la Miss déchue a vite su rebondir. Elue Miss Nationale 2016, élection parallèle à Miss France, en février dernier, la jolie Bretonne, originaire de Guignen, a pris sa revanche sur les concours de beauté.

   

A l'instar de son sacre, son éviction de Miss France 2016 lui a aussi permis d'ouvrir quelques portes dans le mannequinat. Ses photos artistiques ont tapé dans l'oeil de grandes marques (Petit Bateau, Armand Thierry entre autres) qui sollicitent l'image de la belle brune pour leurs campagnes de pub. Après Miss Nationale, la jeune femme compte poursuivre ses études en BTS immobilier, comme l'indique Ouest-France.

Publicité