Depuis qu’il y a des casse-pieds et ceux-ci sont apparus il y a environ 5 500 ans si on en croit les calcéologues, les historiens de la chaussure…

On ne connaît pas son nom mais on sait où il habitait : en Arménie. C’est dans cette région qu’à été découverte en 2008 dans une grotte située entre l’Iran et la Turquie, la plus ancienne chaussure portée par un homme. Elle a été fabriquée 5 500 ans avant JC, à la fin du néolithique, à la charnière avec l’âge de cuivre (Chalcolithique).

 

Ce modèle (taille 37) constitué d’une pièce de cuir et maintenu autour du pied par des lacets était sans doute unisexe mais il ne fera pas rêver les élégantes. Rigide, la peau utilisée était celle d’un bovidé, très résistante et imperméable. Afin d’isoler les marcheurs du froid, l’intérieur de la chausse était rempli avec de l’herbe séchée. C’est a peu près un modèle similaire qui a été trouvé aux pieds d’Otzi, l’homme des glaces congelé découvert en 1991 à la frontière austro-italienne et qui a vécu environ 2000 ans après son ancêtre arménien. 

 

Publicité
Lui aussi portait des chaussures (taille 38) en peau de cerf avec des semelles en cuir d'ours. A l'intérieur, un faisceau d'herbes tressées servait de charpente et maintenait une couche de foin servant à la fois de doublure et d'isolant thermique. Selon les calcéologues, l’histoire des chaussures pourrait remonter bien avant ces découvertes, vers 40 000/35 000 avant JC. Cette période est marquée par l’arrivée des premiers humains modernes en Europe les Aurignaciens et ouvre la grande marche du monde moderne. 
Publicité