Les hommes prêtent à la lune une influence sur leurs activités depuis des millénaires même si la "biodynamique" n’a été systématisée que dans les années 20. 

Officiellement, le mouvement "biodynamique" a été lancé par l’occultiste Rudolph Steiner (1861-1925) à la fin de sa vie. L’idée de base est que l’utilisation massive de pesticides nuit à la terre. Même s’il s’entoure d’un certain folklore (ésotérisme), le mouvement préconise de les remplacer par des substances naturelles et de suivre les rythmes lunaires.

 

Steiner ne fait que systématiser ce que les peuples agraires font depuis la nuit des temps, la Mésopotamie du cinquième millénaire avant JC étant souvent citée en exemple. Selon la biodynamique, mieux vaut attendre la lune croissante pour semer les légumes se développant au-dessus du sol et la lune décroissante pour l’ensemencement des plantes souterraines (pommes de terre, etc.).

 

Le plus ancien calendrier lunaire est âgé de 10 000 ansDe même, pour les disciples de Steiner, il est préférable d’embouteiller le vin lorsque la lune est sur le déclin si on veut qu’il se conserve bien. Le plus ancien calendrier lunaire a été découvert en Ecosse dans le courant de l’été 2013. Il est âgé de 10 000 ans (mésolithique) et se présente sous la forme de 12 fosses concordant avec les phases de la lune.

 

Publicité
La disposition de ces fosses est assez précise pour corriger la dérive saisonnière de l'année lunaire. Douze mille ans plus tard, l’endroit où elles se situent est toujours une zone de production agricole.