Se promener en sous-vêtements dans un musée, c'est interdit ! D'autant plus si c'est une marque de lingerie qui en fait une vidéo et la diffuse sur Internet. La preuve avec le musée d'Orsay, qui en veut à Etam pour ses dernières vidéos virales. Explications. 

La marque de lingerie Etam a publié lundi 9 janvier une vidéo destinée à faire du buzz et promouvoir sa ligne de produits. Dans cette vidéo, on peut voir trois mannequins vêtues d'imperméables s'introduire au musée d'Orsay et, une fois dans le musée, enlever leurs manteaux pour sortir en sous-vêtements sous les regards interloqués des visiteurs du musée.

Ce défi sexy était censé séduire les internautes et faire parler de la marque, mais il n'est pas du goût du musée qui envisage de porter plainte.

Publicité
"Cette vidéo, tournée en fraude, porte une grave atteinte aux droits du musée d'Orsay mais également aux droits de tiers, dont le musée ne saurait être tenu pour responsable" déclare un porte-parole du musée. Il est en effet formellement interdit de filmer ou de photographier à l'intérieur du musée. 

Le directeur du musée envisage d'écrire au groupe pour demander le retrait de la vidéo sous peine de poursuites judiciaires.

Voilà en tous cas une campagne de pub qui fait parler d'elle. Opération réussie pour Etam ? 

 

 
 

Publiez votre commentaire

3 commentaires

Pub et medias d'un grand

Portrait de ANDREFURLAN

 Andre Furlan

 Pub et medias d'un grand succes pour TOUS ....BRAVO  ! les maitres sont de retour au  musee

 !

Votez pour ce commentaire: 

Art vivant pour mise en

Portrait de zeste

 Rocher dans son nuage, cherche algues, mousses et lichens pour égayer son éternité!

 Art vivant pour mise en valeur cadres dorés!

droits à l'image, peut être est il temps de le dépoussiérer? A qui profite le plus ce buzz? au musée du quai ou la marque ---?

Votez pour ce commentaire: 

J'adore ce défilé,c'est frais

Portrait de mouette 34

J'adore ce défilé,c'est frais et totalement innatendu. Dans un musée un peu "pouê-pouêt" ce devait être rigolo !!! Bravo.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité