En brouillant le signal de votre télécommande de voiture grâce à un petit boîtier, les voleurs peuvent désormais rentrer dans votre voiture restée ouverte. On vous explique tout.

© M6

Pour voler une voiture, fini le pied-de-biche ! Désormais, les malfaiteurs ont une autre méthode, bien moins repérable, comme le montre un reportage de 66 minutes, diffusé dimanche sur M6

On appelle cette technique le "Mouse jacking", soit en français "le vol à la souris". Le voleur, muni d'une petite télécommande en plastique, se positionne près d'une voiture qu'il vient de repérer. En appuyant sur cette télécommande, il brouille les ondes autour de la voiture, empêchant au propriétaire de celle-ci de la refermer avec sa propre clef électronique (le fameux "bip bip" ne s'entend d'ailleurs pas). 

La voiture peut même être volée grâce à un logiciel informatique

Dans le reportage de M6, on peut ainsi voir une personne garer sa voiture dans un parking, puis repartir (sans regarder son véhicule) en appuyant sur sa clef électronique, pensant avoir refermé cette dernière. Mais l'automobiliste ne savait pas qu'un individu, posté à côté, avait activé son brouilleur d'ondes, empêchant au signal de la clef électronique d'arriver jusqu'au système de sécurité de la voiture. "Je peux la voler, en deux minutes je la vole celle-là", réagit dans le reportage le voleur, qui indique qu'il peut faire ça "sur tous les modèles".

Publicité
Si l'individu peut s'introduire dans la voiture pour y dérober tout ce qu'il veut, il peut aussi voler la voiture elle-même en piratant son système de sécurité. Avec des logiciels informatiques, les voleurs d'un nouveau genre peuvent ainsi faire démarrer les nouvelles voitures, dont le point faible, paradoxalement, et d'être remplies d'électroniques.

Vidéo sur le même thème : Voitures d'occasion, comment éviter d’être arnaqué? 

Publicité
Publicité