Le Dacia Lodgy, monospace low cost, a passé crash tests Euro NCAP avec beaucoup de mal. A prix cassé, la sécurité semble quelque peu délaissée…

Si le monospace Dacia Lodgy bénéficie d'un prix avantageux, le tableau se noircit, en revanche, côté sécurité dénonce le site Que choisir. Impossible, selon l'association de consommateurs, de trouver un véhicule à bas coût qui excelle dans ce domaine. Les derniers résultats relevés lors de récents crash tests, démontrent en effet que les modèles qui obtiennent les meilleurs scores sont les plus chers …

Le Lodgy ne déroge donc pas à cette règle. Homologué fin 2011, le Lodgy échappe (in extremis !) à l’intégration du système de correction de trajectoire ESP devenu obligatoire pour tous les nouveaux véhicules depuis novembre 2011, explique Que choisir.

Publicité
"Jusque dans sa conception, le Lodgy ne semble pas avoir bénéficié des meilleures attentions en occultant la généralisation des aciers à haute résistance élastique, très chers, qui autorisent de grandes déformations et encaissent mieux les chocs. Ainsi, lors du choc frontal, l’habitacle n’a pas montré une résistance suffisante et a enregistré une grande déformation. Les pieds et les jambes du conducteur ne sont alors que moyennement protégés et, lors du choc contre le poteau, l’intrusion de ce dernier dans l’habitacle engendre des risques importants de blessures au niveau du thorax. Même constat pour la très mauvaise protection contre le coup du lapin (choc arrière) et de la protection des piétons."

Seul point positif : la protection correcte des enfants relève le niveau et évite la catastrophe pour cette voiture à vocation familiale.

Regardez la vidéo du crash test :