Une hausse des prix du carburant de 1 à 2 centimes d’euro par litre pourrait être validée prochainement. Explications.  

C’est une nouvelle qui risque d’agacer de nombreux automobilistes. Le gouvernement envisage une hausse des prix du carburant de 1 à 2 centimes d’euro par litre, avec l’augmentation de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE).

"Cette hausse se répercuterait sur le prix du carburant à la pompe, pour les particuliers comme pour les professionnels. Entre 50 centimes et 1 euro par plein, selon nos calculs", estime Le Parisien, qui relaie la nouvelle.

Financer les infrastructures

Cette nouvelle augmentation s’expliquerait par le besoin de financement d’infrastructures de transport en France telles que la liaison ferroviaire Lyon-Turin ou encore le développement du TGV vers l’Espagne.

Cette hausse, si elle est validée, viendra s’ajouter à l'augmentation des prix déjà enregistrée en 2016. "La fiscalité du diesel a grimpé cette année de 3,5 centimes et celle du SP95 de 2 centimes", rappelle Le Figaro.

Publicité
Rien n’a toutefois encore été acté par le gouvernement. "On ne pourra pas honorer l'ensemble de nos engagements dans les années à venir sans recettes supplémentaires. Sinon, il faudra abandonner certains projets", prévient tout de même Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports.