La gendarmerie nationale a récemment publié, sur son compte Twitter, un avertissement destiné aux usagers de l'autoroute, évoquant l'arnaque dite "à l'irlandaise".

Cet été, au grand dam des autostoppeurs honnêtes et des familles en détresse, il faudra se méfier des personnes postées au bord de l'autoroute. Méfiez-vous en effet du procédé de l'arnaque "à l'irlandaise", révélé l'année dernière par la Gendarmerie nationale sur son compte Twitter et contre lequel la gendarmerie de Seine-Maritime vous met encore en garde.

Afin d'extorquer jusqu'à 900 euros à leurs victimes, selon Le Particulier, une fausse famille irlandaise parlant anglais se rend tout d'abord sur une aire d'autoroute. Prétextant une panne d'essence aux automobilistes assez généreux pour accepter de les aider, ses membres demandent ensuite de l'argent pour acheter du carburant. Ils proposent même, pour prouver leur "bonne foi", de signer une reconnaissance de dette, en réalité un faux document.

À lire aussi – Fraude au péage : l'arnaque à 1 million d'euro révélée

La terreur des aires

Le premier avertissement de la gendarmerie a été lancé après l'arrestation en 2016 dans la Drôme, d'un escroc de 26 ans pris en flagrant délit sur l'autoroute A7. Seul ou accompagné d'une femme et de plusieurs enfants, il aurait trompé deux familles de touristes en usant de l'arnaque dite "à l'irlandaise".

Publicité
Selon Le Dauphiné Libéré, l'homme s'était violemment défendu, blessant deux gendarmes. Les autorités conseillent donc de ne pas intervenir, mais d'appeler le 17 en cas de comportement suspect. La technique, qui a fait des émules dans la Sarthe et dans la Marne notamment, a été beaucoup remarquée sur les aires d'autoroute mais aussi dans certains parkings isolés.

Vidéo sur le même thème – Le faux RIB, la nouvelle escroquerie en ligne