Les loueurs de voitures Europcar, Avis Budget, Hertz, Citer, Sixt et Ada sont l’objet d’une enquête sur des pratiques anticoncurrentielles, révèle vendredi Le Figaro.  

L’Autorité de la concurrence a ouvert une enquête récemment contre plusieurs loueurs de voitures soupçonnés de s’être livrés à des pratiques anticoncurrentielles, révèle Le Figaro vendredi. 

Six loueurs de voitures seraient dans le viseur de l’Autorité de la concurrence, selon le quotidien : Europcar, Avis Budget, Hertz, Citer, Sixt et Ada. Ces six loueurs se seraient mis d’accord pour surtaxer les locations dans les gares et les aéroports il y a quelques années.

Des pratiques non conformes à la réglementation française

Le premier volet de l’enquête concernerait en effet une surcharge dans les gares ferroviaires françaises durant une période allant de 2005 à 2008. L’autre volet concerne quant à lui les aéroports, et remonterait à 2003-2008.

Publicité
Une "notification de griefs" leur a été adressée par l’Autorité de la concurrence, qui leur reproche "certaines pratiques susceptibles d'être non conformes à la réglementation française", selon un document déposé mercredi par Europcar France auprès de l'Autorité des marchés financier, que s’est procuré le quotidien.

Face à une possible amende, le groupe Europcar dit déjà avoir provisionné 45 millions d’euros.

En vidéo sur le même thème : Le cartel des loueurs de voitures dans le viseur des autorités