L’état ne fait pas de cadeaux et l’addition peut dépasser 3000 euros sans compter les frais liés à d’éventuels recours. Revue de détail.

Entre janvier et août 2012, les radars ont flashé 13,81 de fois contre 12,09 un an plus tôt et le 21 juillet a été la journée de tous les records avec plus de 100.000 infractions relevées en 24 heures. A ce rythme, le nombre de permis suspendus concerne, au bas mot, 300.000 personnes par an (1).Si telle mésaventure vous arrive, sachez que pour récupérer votre carton rose il faudra sortir votre carte bleue. 

Deux cas de figure sont possibles : votre permis est annulé ou il est invalidé/suspendu.

- Si le permis est annulé la note sera salée. Pour récupérer le permis, vous devrez passer un examen médical (portant notamment sur l’aptitude physique et le dépistage de l’alcoolémie) et un examen psychotechnique vous reconnaissant apte à la conduite. Les frais médicaux sont entièrement à la charge du conducteur. Comptez 33 euros pour l’examen médical. Le prix des tests psychotechniques n’est pas fixe. Selon les centres, ils se situent dans une fourchette de 80 à 150 euros.

Vous devrez aussi repasser les épreuves du permis de conduire (épreuves théoriques et pratiques). Là, il faudra débourser environ 1000-1500 euros. Vous aurez besoin de moins d’heures de conduite qu’un novice. Aussi, délaissez les forfaits.

 

Dans un certain nombre de cas, par exemple si le permis est annulé pour moins d’un an, il vous suffira de repasser le code. Prix de cette formalité : environ 300 euros.

- Si votre permis est invalidé ou seulement suspendu, le montant de la facture dépendra de plusieurs possibilités.

Dans le cas d’un permis suspendu sur avis du préfet en raison d’un problème de santé, d'alcoolémie ou d'usage de stupéfiants, une visite médicale à 33 euros + des frais d’examens psychotechniques non réglementés s’imposent.Pour un permis est suspendu à la suite d’une infraction autre, la simple visite médicale à 33 euros suffira.

Publicité
Une procédure de recours auprès du ministre de l'intérieur ou du tribunal administratif est aussi possible à tout moment.  Un avocat spécialisé prend en moyenne de 1500 à 2000 euros par dossier mais les honoraires peuvent monter jusqu’à 5000 euros pour les cadors de la filière. Si vous perdez, ces honoraires s’ajouteront aux sommes énumérées plus haut. De façon générale, il faut savoir que le non respect d'une mesure de suspension est passible d'une peine d'emprisonnement de 2 ans, d'une amende de 4500 euros et d'une mesure de confiscation du véhicule.