Une étude de 2013 estime que le coût moyen d'un permis de conduire est d'environ 1 500 euros... Une somme qui empêche parfois certains candidats de se jeter à l'eau. Mais il existe des solutions pour faire baisser significativement le coût de votre permis de conduire.

Le site Etudiant du Parisien a recensé 7 astuces permettant de passer son permis de conduire à coût plus abordable. En effet, selon l'étude de l'association Prévention routière en 2013, passer le permis de conduire coûte en moyenne environ 1 500 euros... 

- Candidat libre : savez-vous que vous n'êtes pas obligé de passer par une auto-école pour vous préparer à l'examen du permis de conduire ? Vous pouvez apprendre aux côtés de l'accompagnateur que vous choisirez à condition d'avoir demandé un formulaire de demande de permis de conduire auprès de la préfecture de votre département. Vous devrez, comme en auto-école, conduire 20 heures minimum, souscrire une assurance pour les dommages, et posséder un livret d'apprentissage. La dernière condition n'est pas la plus simple : vous devez apprendre sur une voiture à double commende de frein et d'embrayage (on en trouve à la location).

De son côté, la personne qui vous accompagne doit posséder le permis depuis au moins 5 ans sans interruption, et suivre une formation de 4h dans une auto-école ou un centre d'enseignement à la conduite.

- Une auto-école sur Internet : pour casser les prix, des auto-écoles ouvrent sur internet, avec des cours de code en ligne, des prise de rendez-vous pour la conduite grâce à des applications, et des cours de conduite par des moniteurs indépendants, donc moins chers. On trouve des forfaits commençant par exemple à 675 euros.

- Elève-test : parce que les moniteur d'auto-école doivent eux aussi apprendre à devenir moniteur, ils ont besoin d'élèves-test pour s'entraîner, et tout cela gratuitement ! Attention, vous devez tout de même être déjà inscrit auprès de votre préfécture comme candidat au permis, et passer les 20 heures de conduites obligatoires par ailleurs, les heures effectuées en tant qu'élève-test ne comptent pas, mais permettent de ne pas payer d'heures en plus en cas de besoin.

- L'achat groupé : auriez-vous pensé à acheter votre permis sur un site d'achat groupé ? Non ? Et pourtant, vous pouvez y trouver des tarifs très avantageux, jusqu'à 50% moins élevés. Cependant, ouvrez bien l'oeil, ces promotions ne sont pas en permanence disponibles, et visent en général les grandes villes.

- Le permis à l'étranger : pourquoi ne pas passer votre permis dans un autre pays, où il pourrait vous coûter moins cher ? Pas de problème, mais si vous souhaitez qu'il soit valide en France, échangez-le contre un permis français dans l'année suivant votre retour en France. Attention, vérifiez bien avant que le pays où vous passez votre permis a signé un accord d'échange réciproque avec la France. Si vous avez passé votre pays au sein de l'Espace économique européen, vous pouvez par contre vous abstenir de l'échanger.

- La conduite supervisée : elle ressemble à la conduite accompagnée, mais s'adresse aux majeurs. Après avoir raté votre permis ou après les 20 heures de cours obligatoires, si vous souhaitez conduire à nouveau avant de vous présenter à l'examen de conduite, mais sans payer l'auto-école, vous pouvez conduire avec l'accompagnateur de votre choix, s'il a le permis depuis plus de 5 ans sans interruption. Vous devrez faire au moins 1 000 km en trois mois, et honorer un rendez-vous pédagogique avec l'auto-école.

Publicité
- Le permis à embrayage automatique : parce qu'il est plus facile d'apprendre à conduire sur une voiture automatique, vous pouvez économiser de l'argent en choisissant de passer votre permis à embrayage automatique. Vous devrez tout de même prendre 20 heures de cours, comme pour le permis classique, mais vous n'aurez peut-être pas besoin de payer des heures supplémentaires après ces 20 heures. Plus tard, après un petit test, vous pourrez échanger votre permis à embrayage automatique (BEA) contre un permis B classique.