Depuis janvier dernier, le périphérique parisien est passé à 70 km/hmaximum au lieu des 80 km/h précédents. Résultat : 40% d'embouteillages en mois. Les détails avec Planet.fr.

Malgré les réticences des automobilistes parisiens, la limitation de vitesse du périphérique a été plutôt une bonne idée. En effet, depuis le passage de 80 à 70 km/h, les embouteillages se sont considérabelement réduits de 40%.

 

Seulement 66 minutes par jour dans les bouchonsLe cabinet de conseil en infos sur le trafic Inrix a en effet analysé les différents déplamcements des automobilistes ces derniers mois, et remarquer qu'en 2013, un conducteur passait 104 minutes par jour dans les bouchons, alors qu'il n'y passe plus que 66 minutes aujourd'hui.

 

Publicité
Interrogé par L'Express, Chris Lambert, expert du trafic en Europe du cabinet Inrix, cela s'explique. La vitesse à 70 km/h atténue automatiquement "l'effet accordéon. Conséquence : la formation de points de congestion est moins fréquente".