L’UFC Que Choisir tire la sonnette d’alarme face aux tarifs très élevés des parkings, et notamment à cause de la facturation au quart d’heure.  

Se garer coûte de plus en plus cher. L’association UFC Que Choisir a publié lundi une enquête sur les tarifs des parkings payants. Et la conclusion est alarmante. En comparant 588 parkings dans 183 villes françaises, les auteurs de l’enquête ont constaté que le prix moyen d’une heure de stationnement est passé de 1,90 euro en 2013 à 2,04 euros en 2015. Ce qui représente une hausse de 7,4% des prix.

Et l’entrée en vigueur le 1er juillet de la facturation au quart d’heure devrait empirer les choses, certains parkings ayant déjà gonflé leurs tarifs. "Ce dérapage tarifaire se constate plus particulièrement pour les 17% de parkings enquêtés qui sont déjà passés à la facturation au quart d’heure. Ceux-ci ont augmenté leur prix à l’heure de 17,9% en moyenne, et même de 25,4% pour les parkings qui étaient auparavant gérés avec une facturation à l’heure !", s’inquiète l’association.

Hausse de 14 et 19% à Lyon et Bordeaux

Des tarifs injustifiés, selon l’UFC Que Choisir, qui estime qu’une hausse de 5,4% en moyenne serait suffisante pour conserver les chiffres d’affaires des parkings. Certaines villes ont ainsi vu bondir les tarifs de stationnement, à l’instar de Lyon et Bordeaux, où les prix ont grimpé de 14 et 19%.

Publicité
Face à ce constat, l’association appelle les collectivités locales à s’opposer à ce que la mise en œuvre de la facturation au quart d’heure par les gestionnaires de parking n’ait pas un effet néfaste pour les automobilistes. Sera-t-elle entendue ?

En vidéo sur le même thème : Un parking qui gare votre voiture tout seul