Les vols de pots catalityques se sont développés en France depuis l'an dernier, a récemment affirmé France Info. La revente de pièces détachées et de métaux précieux sont à l'origine de ces délits.

Depuis l'an dernier, les pots d'échappements de nos voitures sont devenus une cible fréquente des voleurs. Le platine, qui compose les pots catalytiques, intéresse en effet les bandes organisées. Le cours de ce métal s'élève à environ 30 000 euros le kilo, soit plus que la valeur d'un lingot d'or.

Si le phénomène a largement été constaté en 2013, son envergure s'est amplifiée en ce début d'année. En Drôme-Ardèche, 130 vols ont été recensés en un mois, a rapporté France Info. Les parkings des autoroutes et des supermarchés sont prisés par des équipes outillées à la recherche de pièces à receler. Le mode opératoire de ces individus est simple : la plupart du temps, ces vols s'effectuent en moins d'une minute. Les équipes de malfaiteurs utilisent alors un cric hydraulique et une scie performante pour découper les pots d'échappements des véhicules.

30 000 euros de vol au Mans

Publicité
Durant le week-end du 18 janvier 2014, un garage au Mans (Sarthes) a été cambriolé. Le site Internet, lemans.maville.com, a donné le détail des objets volés et une idée du préjudice : seizes pots catalytiques et trois batteries de voiture, pour un total d'environ 30 000 euros.

A voir également : Etats-Unis, la glissade d'une voiture durant la vague de froid

Publicité