Les Parisiens ont découvert le 1er janvier des nouveaux tarifs pour le stationnement dans la capitale. Le point sur ce qui a augmenté. 

La facture est salée. Depuis le 1er janvier 2015, les prix du stationnement à Paris ont augmenté considérablement. Le tarif résidentiel est en effet passé de 65 centimes à 1,50 euro la journée et de 3,25 euros à 9 euros la semaine. Des tarifs auxquels ont seulement droit les résidents parisiens en possession d’une carte de stationnement, dont le prix doit lui aussi évoluer à partir du 1er février : la carte d’un an coûtera 45 euros et celle pour trois ans 90 euros. Il faudra ainsi prévoir un budget de 513 euros par an pour se garer, contre 170 euros auparavant. Le tarif résidentiel concerne 80 000 places dans Paris.

"Les Parisiens non soumis à l’impôt sur le revenu et les Parisiens titulaires d’un véhicule électrique ou d'un véhicule au roulant au gaz naturel seront exemptés du paiement de la carte de stationnement résidentiel", précise la municipalité sur son site Internet.

Une heure de gratuité en moins le soir

En ce qui concerne les visiteurs, la mairie de Paris a également mis en place deux zones tarifaires au lieu de 3. Dans la zone 1 (qui correspond aux 11 premiers arrondissements de Paris), le tarif est de 4 euros de l'heure. Dans les arrondissements périphériques (du XIIe au XXe arrondissment), il est de 2,40 euros de l'heure. 

Publicité
Et les changements ne s’arrêtent pas là puisque si la gratuité la nuit démarrait jusqu’à alors à 19 heures, les visiteurs et résidents devront désormais payer une heure supplémentaire par jour, entre 19 et 20 heures. Et cela y compris le samedi et au mois d’août. Le stationnement gratuit au mois d’août est d’ailleurs supprimé.

En vidéo sur le même thème : Bientôt un PV à 36 euros pour les Parisiens 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité