Un Américain s’est inspiré d’un type d’échangeur aperçu en France pour le moderniser et le développer outre-Atlantique. Ce qui semble bien fonctionner.  

C’est une information tout à fait insolite que relaie mardi le Huffington Post français. Pour mettre fin aux embouteillages, les Etats-Unis ont mis en place depuis quelques années un système efficace : l’échangeur losange divergent.

Cette méthode de gestion de la circulation ne vous dit peut-être rien mais semble bien avoir été inventée en France. "Les véhicules ayant besoin de tourner à gauche n'ont plus besoin d'attendre que les véhicules allant dans l'autre sens aient fini de passer. En fait, c'est toute la route qui se déporte sur la gauche au milieu de l'intersection. Le temps d'attente se fait donc aux feux rouges, au début et à la fin du croisement", explique le Huff Post.

Plus d’une soixantaine d’échangeurs outre-Atlantique

Si le premier échangeur de ce type a été installé en 2009 outre-Atlantique, le système serait apparu en France en 2000. Gilbert Chlewicki, le fondateur de la société Advanced Transportation Solutions, alors étudiant dans l’Hexagone, a aperçu une intersection en losange à Versailles, et s’est dit que cela pouvait fonctionner aux Etats-Unis. Modernisé, le système a depuis été installé dans plus d’une soixantaine d’intersections.

Publicité
Une étude également relayée par le site d’information montre qu’au-delà de la diminution des bouchons, l’intersection en losange a également permis de diminuer d'un tiers le nombre d'accidents (sur 7 échangeurs analysés). On dit merci qui ? 
Publicité