Les journalistes de "France 2" ont suivi la voiture du ministre de l’Intérieur qui se rendait ce jeudi soir à un évènement sur la sécurité routière. En moins d’une minute, le conducteur aurait dû perdre son permis.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendait ce jeudi soir à un évènement sur la sécurité routière. Les journalistes de France 2ont filmé le déplacement du ministre et ont pu constater que le code de la route n’était pas vraiment une priorité pour le chauffeur de ce dernier (voir vidéo ci-dessous).

Ainsi que le fait remarquer le site de Jean-Marc Morandini, la voiture qui transportait Bernard Cazeneuve a commis, en moins d’une minute, des infractions amenant au retrait du permis de conduire :

- chevauchement d’une ligne blanche : 1 point - non respect de la priorité aux piétons : 4 points- franchissement d’une ligne blanche : 4 points- feu rouge grillé : 4 points

Les journalistes qui suivaient le véhicule ministériel ont eux aussi grillé le feu rouge en suivant le ministre. Ironie du sort, ils se sont fait arrêter par des policiers chargés de la sécurité du cortège. Après avoir ordonné aux journalistes de couper le moteur, un des policiers a demandé avec ironie : "vous avez l’habilitation pour griller les feux rouges ?".

Si les journalistes admettent être en tort, qu’en est-il du chauffeur de Bernard Cazeneuve ?

Publicité
La loi précise effectivement qu’un véhicule prioritaire à le droit de ne pas s’arrêter à un feu rouge mais seulement en cas d’urgence et à condition de faire usage de ses avertisseurs spéciaux. Or, il est clair sur la vidéo que ni la sirène ni les gyrophares n’ont été utilisés.

 > Vidéo sur le même thème : le ministre de l'Intérieur pris en flagrante violation du Code de la Route