4e position : "Enculé"

 

Publicité
En quatrième position de ce classement assez saugrenu arrive une insulte, disons, plus explicite que les autres. Le terme "enculé" serait donc crié par 2,5% des automobilistes français en colère.

 

Publicité