L’armée française a décidé d’abandonner ses P4 de Peugeot, assemblés à Sochaux, pour s’équiper de nouveaux 4x4… américains. Une initiative qui fait débat. 

Le "made in France" n'a pas la cote. L’armée française a décidé de remplacer ses P4 (Peugeot quatre roues motrices) assemblés à PSA Sochaux, par des Rangers américains, a révélé dimanche L’Est Républicain.

Le constructeur américain Ford a en effet remporté un appel d’offres lancé par l’armée pour renouveler son parc automobile vieillissant, avec une dernière P4 sortie des chaînes de production en 1992. Le contrat prévoit le renouvellement de 5000 véhicules sur deux ou trois ans.

Publicité

Une décision d’autant plus surprenante que d’autres constructeurs français avaient également répondu à l’appel d’offres. Les marques Renault ou Citroën avaient en effet prévu des véhicules spécifiquement pour l'armée française, avec respectivement le Berlingo et le Duster quatre roues motrices.

Encore 4000 véhicules à construire

De quoi faire vivement réagir la région où sont fabriquées les autos françaises. Ainsi, comme le rapporte Le Figaro, un conseiller départemental du Territoire de Belfort, Christophe Grudler, a lancé une pétition en ligne intitulée : "l'armée française doit soutenir l'industrie française: non à l'achat de Rangers américains !".

Tout n’est toutefois pas encore perdu pour les constructeurs français puisque seulement 1000 véhicules ont pour le moment été commandés à Ford, 4000 restant encore à construire. Une seconde chance pour les automobiles françaises ?