Trois tronçons du réseau routier seraient concernés par une baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h dès cet été. Voici lesquels sont visés.  

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, doit annoncer ce lundi l’expérimentation dès cet été de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes. Et selon le site RTL.fr, trois tronçons seraient concernés. Le premier tronçon expérimenté serait d'une longueur de 23 kilomètres sur la route Centre-Europe Atlantique (RCEA), à hauteur de Chemilly, dans l'Allier.

Un autre tronçon de 13 kilomètres sur la RN57 entre Vesoul et Rioz, dans la Haute-Saône, serait lui aussi concerné par l’expérimentation. Toujours selon la presse, un troisième tronçon dans la Drôme est également visé. Il s’agit d’un morceau de la RN7, entre les communes de Tain-l’Hermitage et Valence.

Entre 350 et 400 vies sauvées par an

La Place Beauvau n’avait pas encore confirmé lundi matin ces trois routes. L’expérimentation prévue devrait quant à elle durer deux ans. Une limitation de la vitesse désirée par le gouvernement qui permettrait de sauver entre 350 et 400 vies par an, selon un rapport rendu public en octobre 2013.

Publicité
L’expérimentation ne satisfait toutefois pas encore les associations de lutte contre la violence routière. "Quelques dizaines de kilomètres, ce n'est même plus une expérimentation, c'est une observation", estime Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, interrogée par l’AFP.

En vidéo sur le même thème - Sécurité routière : les agents routiers prennent aussi des risques 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité