Le magazine Auto Plus révèle que certains radars, situés avant les feux rouges, seraient "piégés" pour engranger plus d'argent. Explications.

"Sur certains axes où la vitesse est limitée à 70 km/h, les feux passent trop vite au rouge" explique le magazine qui a mené l'enquête. La durée de certains feux orange, équipés d'un radar, n'est que de 3 secondes au lieu de 5. Ce qui ne laisse pas le temps à l'automobiliste de s'arrêter… avant de se faire flasher.

" Le délai est trop court techniquement pour s'arrêter à temps comme le confirment nos tests exclusifs de freinage affirme Auto Plus.

Conséquences : le flash se déclenche très souvent et cela occasionne de violents coups de frein et des accidents.

Publicité
Le magazine auto, qui publie une liste des radars incriminés (comprenant le deuxième radar le plus rentable de France !) propose à chacun de dénoncer ces "feux orange trop brefs" et autres radars illégaux sur son site radars.autoplus.fr 
Publicité