Tarifs imprécis, réparation plus chère que prévu, panne non réglée, délai d’immobilisation à rallonges : voici comment rappeler votre garagiste à ses obligations.  

 

Après les assureurs et les banquiers, les garagistes figurent parmi les professionnels dont les Français se méfient le plus : un sondage récent réalisé par les Automobiles clubs et le site Drivepad, indique qu’un tiers des automobilistes se méfient quand ils déposent leur voiture, 60% d’entre eux estimant que la facture est généralement plus élevée que prévu.

Qui d’entre nous n’a pas eu un jour un problème avec son garagiste ? Leur responsabilité est l’un des thèmes favoris des tribunaux d’instance les condamnent fréquemment pour des manquements à leurs obligations.

Publicité
Le code de la consommation (réformée en 2014) fixe les dispositions vous protégeant face à un professionnel. Ses obligations s’articulent en 3 points : obligation d’information, de conseil et de résultat.

mots-clés : Litige, Auto, Réparation
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet