Deux étudiantes américaines ont imaginé un nouveau genre d’éthylotest : un tatouage qui passe du jaune au bleu en cas de trop forte alcoolémie. Explications.  

Un nouveau pas en avant pour la sécurité routière. Deux jeunes étudiantes américaines de la Miami Ad School, Divay Seshadri et Megan O'Neill, ont imaginé un nouveau genre d’éthylotest. Leur idée ? Un tatouage sur la main des automobilistes qui deviendrait bleu en cas d’alcoolémie trop importante pour prendre le volant.

"Le fonctionnement est assez simple. Appelé 'SafeStamp', il mesure le niveau d'alcool à travers la sueur, elle-même attirée par des ondes électromagnétiques directement envoyées par une puce. Si le taux d'alcool est supérieur à la limite autorisée, il s'allume en bleu. Sinon, il reste en jaune", explique RTL.fr, qui relaie la nouveauté.

Moins d'un euro

Publicité
"SafeStamp" a été créé pour une marque de bière et devrait être vendu prochainement dans les discothèques américaines au prix d’un dollar (moins d’un euro). Un petit prix qui pourrait sauver de nombreuses vies. Et une idée originale à destination des plus jeunes conducteurs pour inciter l’entourage à interdire la personne trop alcoolisée à prendre le volant après une soirée arrosée.

A quand une commercialisation en France ?

En vidéo sur le même thème - Ethylotest : mode d’emploi