Environ 600 000 véhicules d'occasion seraient vendus avec un compteur trafiqué chaque année. Mais des bons réflexes permettent de limiter les risques.  

Il faut faire très attention avant d'acheter son véhicule. Dans un article publié samedi, le site RTL.fr met en garde contre le développement toujours plus important des arnaques au compteur truqué sur les voitures d'occasion. Près de 600 000 véhicules seraient concernés chaque année. 

Mais en quoi consiste cette escroquerie ? Il s'agit tout simplement pour un vendeur malveillant (particulier ou professionnel) de faire baisser le kilométrage du véhicule - à l'aide d'un simple ordinateur pour les voitures les plus récentes - afin de le vendre à un tarif plus élevé. "Une procédure qui ne laisse aucune trace et que même les concessionnaires ne peuvent pas détecter", précise le site d'information.

Demander les factures, carnet d'entretien...

Quelques règles à suivre permettent toutefois d'éviter au maximum les risques. "Il faut toujours, à moins de connaître le vendeur personnellement, privilégier une auto dont le propriétaire est le vendeur, et qui est cédée avec un carnet d'entretien et des factures prouvant son historique", rappelle le site spécialisé Caradisiac

Publicité
Bien vérifier l'état du véhicule pourra également vous mettre sur la piste d'une fraude (ou non) : usure des pneus, des sièges, des pédales ou du levier de vitesse... Autant d'indicateurs à bien prendre en compte.
Publicité