La chambre de l’instruction de Paris vient de demander la mise en examen de suspects impliqués dans une vaste arnaque aux places de parking, qui a fait de nombreuses victimes pendant plusieurs années. Explications.  

Ils sont au moins 700 à avoir été victimes d’une vaste escroquerie aux places de parking entre 2003 et 2009. Les suspects de cette arnaque vont être mis en examen, selon la demande la chambre de l’instruction de Paris, rapporte Le Parisien vendredi.

Mais comment est née et a pu fonctionner aussi longtemps une telle arnaque ? Comme le rappelle le quotidien, la société à l’origine de l’affaire se nomme Bonne Nouvelle Investissement (BNI). Celle-ci promet à l'époque "une appétissante réduction fiscale à la clé car ces emplacements doivent être remis à neuf, ce qui permet de toucher des aides d'Etat. 2 500 places ont ainsi été vendues à 1 300 particuliers, de 7 000 à 26 000 euros l'unité".

Des millions d’euros engrangés

Publicité
L’entreprise dit alors aux acheteurs qu’elle gèrera la mise en location et que des travaux seront effectués par la société Park Renov. Or, si les factures exorbitantes pour la rénovation ont bien été envoyées aux acquéreurs, les travaux n’ont même pas été effectués. Et ça va même encore plus loin avec des places vendues trop petites ou encore situées sur des issues de secours.

Des millions d’euros auraient été engrangés par Park Renov et liquidés en ensuite.

En vidéo sur le même thème : Arnaques aux parkings : ils sont 250 à avoir été piégés par des places de stationnement trop petites 

Publicité