Depuis le mois de novembre, 60 Millions de consommateurs reçoit des témoignages d'automobilistes dont la voiture est tombée en panne après un plein d'essence. Après enquête, ces pannes seraient causées par un carburant frelaté qui abîme le moteur. Explications. 

Publicité

60 Millions de consommateurs prévient les automobilistes : certaines stations service distribuent du carburant frelaté. 

Des centaines de plaintes dans toute la France et des milliers d’euros de réparations 

Les plaintes reçues par le magazine viennent de toutes la France, mais surtout du sud (la région de Perpignan et du Grand Sud) depuis le mois de novembre. 

D’après les témoignages des plaignants, les voitures tomberaient en panne après un plein d’essence. 

Ces incidents, qui, d’après l’association CLCV,  ont déjà touché plus de 350 voitures dans les Pyrénées-Orientales, sont causés par la détérioration du moteur, endommagé par le carburant.

Des dégâts qui reviennent chers pour les automobilistes, jusqu’à plusieurs milliers d’euros. 

D’où vient ce carburant frelaté ? 

60 Millions de consommateurs rappelle que "le problème n’a rien de nouveau" puisqu’il date de 2006, quand une première vague de plaintes similaires se sont faites connaître.

Le magazine explique que ce problème vient de la présence de l’eau dans le gazole. Il note que "les moteurs à essence sont parfois aussi concernés" de même que le gazole premium, appelé  "Excellium". 

D’après les témoignages recueillis, ces cas de panne surviennent plus souvent après des ravitaillements dans les grandes surfaces que chez les grands pétroliers. 

De l’eau dans l’essence ? 

L’eau qui se trouve dans le carburant et qui serait à l’origine des pannes, résulterait de la condensation formée dans les cuves (trop froides) dans lesquelles le pétrole est versé. 

Ces pannes sont d’autant plus gênantes pour les automobilistes qu’ils ont du mal à se faire rembourser leurs réparations : "Leur assureur leur répond que les dégradations sont pas couvertes par le contrat, et les stations ne veulent pas reconnaître leur implication", affirme l’association de consommateurs CLCV .

Certains de ces clients ont créé un collectif de victimes sur Internet afin de pouvoir demander réparation en groupant leurs témoignages.  

 

Crédit photo : ©MaxPPP 

Ailleurs sur le web

les derniers articles Magazine auto

La ville de Paris vient de lancer une application qui permet aux automobilistes de payer leur stationnement à distance avec leur smartphone. Le nouveau...

Une récente étude estime que le prix des assurances auto va augmenter en 2014 et en 2015. Tous les détails avec Planet.fr.

Publiez votre commentaire

Publicité