Une étude montre quelles sont les habitudes (parfois mauvaises) des automobilistes en fonction de la région où ils vivent. 

Alors qu’un grand chassé-croisé est annoncé pour ce week-end, une étude de la Fondation Vinci, dévoilée vendredi par Le Parisien, revient sur les habitudes, bonnes ou mauvaises, des automobilistes en fonction de la région où ils vivent.

Le Normand plus sensible à la mortalité routière

Ainsi, on découvre que ce sont les Normands les plus sensibles à la mortalité routière, 73% d’entre eux estimant que le nombre des victimes de la violence routière a augmenté. Une prise de conscience qui leur permet sans aucun doute d’être encore plus prudents au volant.

Les Bretons et l’alcool au volant

Plus alarmant, les Bretons sont les plus nombreux (20%) à reconnaître prendre le volant en étant au-dessus de la limite d’alcool autorisée, selon l’étude. Ils sont pourtant 80% à estimer que l’alcool est l’une des causes les plus courantes des accidents mortels sur la route.

Les Franciliens, champion des incivilités

Il ne faut pas les embêter. Les automobilistes d’Île-de-France sont ceux qui jurent les plus au volant. Ils sont en effet 69% à avouer avoir déjà injurié un autre conducteur et 60% à klaxonner sur une voiture qui les gêne. 19% disent même descendre du véhicule pour une explication avec un automobiliste en cas de problème.

Conduite et fatigue en Alsace et Auvergne

Ce n’est pas pour l’alcool au volant ou les injures que les Auvergnats et Alsaciens se font remarquer mais pour conduire alors qu’il sont fatigués. 47% d’entre disent en effet prendre le volant même s’ils ressentent de la fatigue. Ce qui peut s’avérer dangereux pour eux, qui sont également ceux qui dorment le moins en semaine.

Les Nordistes les plus prévoyants

Publicité
L’étude de la Fondation Vinci montre par ailleurs que les automobilistes du Nord sont ceux qui font le plus attention avant de prendre le volant. Ils sont 93% à vérifier leur voiture (pneus, freins, niveaux…) et se renseigner sur le trafic et la météo avant le départ. Un exemple à suivre. 

En vidéo sur le même thème - Sécurité routière : hausse des comportements à risque sur les routes 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité