Nombreux sont les Français qui décident de vivre leur retraite à l'étranger. Nous vous expliquons en quelques points comment ça marche pour les retraités du régime général.

 

Droits et démarches

• Changement d'adresse

Vous pouvez percevoir votre retraite à l’étranger. Si vous êtes retraité et que vous choisissez de partir vivre à l’étranger, il est impératif de signaler votre nouvelle adresse à la caisse régionale qui vous verse votre retraite. Signalez également tout changement de coordonnées bancaires. Veuillez noter que si vous percevez l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), ces prestations sont quant à elles soumises à condition de résidence en France.

• Justificatif d'existence

Si vous habitez à l’étranger et que vous percevez une retraite (personnelle ou de réversion) du régime général de la Sécurité sociale, vous recevrez chaque année un justificatif d’existence, à retourner une fois rempli. Si votre caisse de retraite ne reçoit pas le justificatif d’existence, elle sera dans l’obligation de suspendre le paiement de votre retraite.

• Les droits auprès de l'Assurance maladie

Si vous vous installez durablement à l’étranger, vous devez remplir trois conditions pour obtenir la prise en charge des soins dans votre pays de résidence. Il faut être titulaire d’une retraite du régime général, vivre à long terme dans un pays de l’Union européenne ou dans un pays ayant signé une convention comportant des dispositions en matière de droit aux soins de santé avec la France et ne pas percevoir de retraite de votre pays de résidence. Le site de l'Assurance maladie vous apportera des conseils concernant votre couverture maladie. Et si vous revenez en France à l’occasion d’un séjour, vos dépenses de santé peuvent être prises en charge, sous certaines conditions. Pour en savoir plus, il vous faut consulter le site ameli-rfe.fr.

• Ouvrir un compte bancaire

Publicité
L’arrivée dans un nouveau pays nécessitera peut être aussi que vous ouvriez un compte bancaire. Mais attention à bien se renseigner, les produits et moyens de paiement proposés et la fiabilité des banques pouvant être très différents d'un pays à l’autre. Le conseil est notamment de se renseigner sur les filières internationales des banques françaises ou leurs partenaires, ce qui pourra vous apporter plus de sécurité. Pour ouvrir un compte, il pourra vous être notamment demandé une lettre de recommandation bancaire, un permis de séjour ou encore une copie de votre acte de naissance.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité