Société
Des élèves et des enseignants du lycée catholique parisien Gerson ont récemment accusé des bénévoles de l’association Alliance Vita d’avoir tenu des propos intégristes lors d’un cours de catéchèse. Selon certains enseignants, l'établissement serait même tombé aux mains de l'Opus Dei.
Publicité