Vidéos A la une
Après un vif emportement hier avant le recours à l'article 49 alinéa 3 de la constitution, Emmanuel Macron continue de défendre son texte. Ce mercredi dans l'hémicycle il hausse encore une fois le ton, loin de son calme affiché pendant le débat parlementaire. "Cette réforme, les Français l'attendent" insiste Emmanuel Macron, répondant notamment sur le sujet des professions règlementées. "J'ai reçu des centaines de lettres de jeunes professionnels attendent cette réforme et nous la ferons pour eux !" ajoute le ministre. Et de fustiger "la grande 'coalition du déni' qui considère qu'il n'y a rien à faire."
Publicité