Vidéos A la une
Alain Finkielkraut est venu livrer, lundi soir sur BFMTV, sa version des faits sur sa venue mouvementée à Nuit Debout le samedi 17 avril. "Très vite nous sommes interpellés par une personne qui nous bouscule et nous demande de partir", précise le philosophe. Une petite foule s'est ensuite formée. Des membres d'un service d'ordre disent à Alain Finkielkraut et à sa femme qu'il faut quitter les lieux, ce qu'ils font. "Nous n'avons pu rester dans ce climat d'agressivité que 15-20 minutes. La réalité c'est aussi qu'une petite foule vociférant nous poursuivait et que l'homme, qui m'avait bousculé, m'a craché au visage", a-t-il ajouté.
Publicité