Vidéos A la une
L'ex-président brésilien Lula se démène pour éviter la destitution de Dilma Rouseff. Lundi, la commission parlementaire a voté en faveur de la procédure de mise en accusation de la présidente. Mais tout n'est pas fini car dimanche prochain, tous les députés voteront. Dans son hôtel de Brazilia, Lula consulte les députés et les corrompt.
Vidéos A la une
Vendredi, 100.000 sympathisants ont défilé à Sao Paulo pour soutenir Luiz Inácio Lula, embourbé dans l'affaire Petrobras. Dans le même temps, un juge du Tribunal suprême fédéral a suspendu son entrée au gouvernement. La semaine dernière, ils étaient trois millions à réclamer la démission de Dilma Rousseff.
Vidéos A la une
Après les révélations du sénateur Delcido Amaral sur un des ministres du gouvernement de Dilma Rousseff qui a provoqué la plus grande manifestation qu'est connu le pays. Un nouveau scandale secoue la Présidente. L'ex-président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva dit Lula a été nommé, mercredi, chef de cabinet du gouvernement. Une fois ministre, Lula visé dans l'affaire Petrobras bénéficie de l'immunité. En conséquence des manifestations d'indignation ont éclaté dans la nuit au Brésil.
Vidéos A la une
L'ancien président brésilien Lula da Silva a été mis en examen mercredi dans le cadre d'une enquête pour blanchiment d'argent, a fait savoir mercredi le procureur de Sao Paulo, sans préciser les faits qui lui sont reprochés.
Vidéos A la une
AINSI VA LE MONDE. Après les soupçons à l'encontre de l'ancien président du Sénat et de l'ancien président du Parlement, l'ex-chef de l'État Lula a été interpellé et mis en garde à vue ce vendredi par la police fédérale. Il est soupçonné d'avoir bénéficié de "faveurs" d'entreprises accusées de corruption.
Vidéos A la une
Ce vendredi, l'ex-chef de l'État Lula a été interpellé et mis en garde à vue par la police fédérale. Il est soupçonné d'avoir bénéficié de "faveurs" d'entreprises accusées de corruption. Ces mêmes entreprises impliqués dans le scandale de Petrobras, dans lequel revient le nom de la présidente Dilma Roussef.
Publicité